Renforcement des capacités des journalistes pour la couverture des élections de 2020

BUJUMBURA, 18 mai (ABP) – Les journalistes qui vont couvrir les élections de 2020 sont interpellés à faire preuve de professionnalisme, au respect du code de conduite et de déontologie et à l’impartialité, a fait savoir ce lundi à Bujumbura, M. Frédéric Nahimana (photo : au milieu), ministre de la Communication et des Médias, au cours d’un atelier de planification et de renforcement des capacités des journalistes, pour la couverture médiatique en synergie des élections de 2020.

            M. Nahimana conseille à ces journalistes d’être des témoins, des yeux et des oreilles de la population, bref, des gardiens de l’intégrité de ces élections. Le ministre de la Communication et des Médias a insisté pour que les soient des garants de la vérité, en publiant une information vérifiée et authentique en questionnant diverses sources d’information. Aussi, a-t-il recommandé, les journalistes ne doivent pas confondre leur travail et celui de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), plutôt, ils doivent rester unis au sein de leur synergie. 

            Le ministre Nahimana a également indiqué que l’équipe de préparation pour le déploiement des journalistes a pu lever les défis qui se sont fait remarquer au cours de la couverture médiatique en synergie, au début de la campagne.

            A la même occasion, un guide pour la couverture électorale des élections a été présenté, de même qu’un plan de redéploiement des journalistes qui vont couvrir les élections du 20 mai prochain. À ce propos, M. Jacques Bukuru, rédacteur en chef de cette synergie, a soulevé que les citoyens comptent beaucoup sur les médias burundais pour le bon déroulement des élections du 20 mai 2020. Pour cela, il a interpellé les médias travaillant en synergie de veiller à l’intégrité du vote, gage pour la sécurité du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *