BUJUMBURA,  9 jan (ABP) – Quelque 190 femmes rurales de Mutimbuzi et Bubanza ont reçu mardi le 8 janvier 2019 des lampes individuelles équipées de plaques solaires dans le cadre de l’initiative pilote du PNUD d’autonomisation des femmes, à travers l’accès à l’énergie.

Mise en œuvre par l’ONG « World Vision » (photo : le représentant de World Vision remettant une lampe à une bénéficiaire) dans les localités de Mutimbuzi (Bujumbura), Bubanza, Bugarama (Muramvya), Busoni (Kirundo) et Kayogoro (Makamba), le projet pilote a doté à 428 femmes regroupées dans 11 associations des systèmes individuels ou collectifs d’éclairage solaire. Les systèmes d’éclairage octroyés fournissent l’éclairage la nuit et génèrent de petits revenus, notamment par la recharge des téléphones moyennant paiement. Le projet a en outre permis de former ces femmes à la fabrication des foyers améliorés. Dans certaines localités, les femmes utilisent leurs nouvelles capacités en fabrication de foyers améliorés pour offrir leurs services à la population moyennant une compensation financière.

La joie était grande pour ces femmes de Mutimbuzi et Bubanza qui affirment que leurs enfants vont désormais étudier le soir, qu’elles pourront servir à leurs époux les repas du soir à la lumière au moment où ils utilisaient habituellement des bouts de bois allumés pour éclairer.

Alfredo Teixeira remet une lampe à une bénéficiaire

Le représentant résidant a.i du PNUD au Burundi, M. Alfredo Teixeira, a indiqué que malgré les potentialités en énergie verte de l’Afrique, la majeure partie de ses populations vivent dans le noir une fois la nuit tombée, y compris au Burundi. Les femmes sont les couches de la population qui en sont les plus affectées car c’est à elles que revient le rôle de s’occuper des enfants, de cuisiner et de collecter le bois. Les forêts sont menacées par l’utilisation excessive du bois, principale source d’énergie des ménages aggravant du coup les risques de catastrophes naturels.

Teixeira a invité l’ensemble des acteurs nationaux et locaux/actrices nationales et locales à se joindre au PNUD pour appuyer davantage l’autonomisation des femmes et l’accès à l’énergie verte. Il a annoncé que le PNUD va lancer très prochainement un plus grand projet du même type visant à doter 5000 femmes des provinces de Makamba, Rutana, Rumonge et Kirundo en système d’éclairage partagé. Ce projet sera l’occasion de développer des partenariats avec les Universités, le secteur privé, les autorités nationales et locales, ainsi que les groupements féminins des approches innovantes pour faciliter l’accès des populations à l’énergie solaire.

Le gouverneur de la province Bubanza, M. Nobus Thérence Butoyi, a déclaré que la situation sécuritaire est propice à la réalisation des projets visant à améliorer les conditions de vie de la population. D’après lui, le calme règne sur toutes les collines de la province.

Un époux d’une des femmes bénéficiaires des lampes a remercié le PNUD et  World Vision pour ces dons de lampes et les formations en fabrication de foyers améliorés et dans le domaine de l’égalité de genre qui sont très bénéfiques à la population. L’argent utilisé pour l’achat de bougies sera épargné. Grâce à ces foyers améliorés, la consommation de bois de cuisson est réduite à 1/3. Ce qui allège le travail des femmes qui ont généralement la charge de chercher le bois. Il a demandé à ces partenaires d’aider la population à multiplier les projets qui leurs sont bénéfiques.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *