GITEGA, 13 avr (ABP) – Le ministre de l’Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local, M. Pascal Barandagiye (photo : au milieu) a demandé avec instance aux administrateurs communaux d’interpeller les opérateurs économiques ayant gagné des marchés de construction des infrastructures dans leurs communes, à travers le FONIC (Fonds national d’investissement communal), de s’investir davantage dans l’accélération des travaux de finissage, avant le 30 avril 2019, date butoir de décaissement des financements par le ministère des finances, faute de quoi ils risquent de tomber en annulation.

Barandagiye l’a déclaré au cours d’une rencontre qu’il a organisée vendredi le 12 avril 2019, à Gitega (centre), à l’intention des gouverneurs de province et des administrateurs communaux.

Eu égard à l’état d’avancement de beaucoup de travaux, certains administrateurs communaux ont émis des inquiétudes de voir ces travaux inachevés avant cette date. A cet effet, ils ont demandé au ministre Barandagiye de plaider auprès de son homologue ayant les finances dans ses attributions, de prolonger le délai de décaissement par le FONIC, jusqu’à la fin du mois de juin 2019. Celui-ci a accepté cette proposition, mais a fait savoir que le dernier mot appartient au ministre en charge des finances.

Toutefois, il a rappelé les participants à réunion d’utiliser les financements du FONIC à leurs fins, précisant que 80% desdits financements doivent être affectés aux appuis des activités de développement communautaire, tels que des coopératives d’agri-éleveurs, d’artisans, et autres et que le reste doit être canalisé dans la construction des infrastructures communautaires.

Par ailleurs, M. Barandagiye a saisi l’occasion pour livrer aux participants à la réunion des recommandations sur certains aspects de la vie des communes. Sur le plan sécuritaire, il a demandé d’interdire aux représentants des ONGs, des associations, voire même des ambassades, de faire des descentes dans les communes, sans l’autorisation préalable du ministère en charge de l’Intérieur et des ministères techniques. Il leur a recommandé également de suivre de près les activités des confessions religieuses, arguant qu’il y en a qui profitent de leur autorité morale, pour livrer des messages douteux à la population ; sans oublier de refuser, désormais, de marquer l’accord d’établissement des églises en milieux urbains. Dans les communes, l’établissement d’une église nécessitera la possession de ses propres infrastructures, a-t-il ajouté.

En matière de l’environnement, le ministre Barandagiye a rappelé que la journée de jeudi est consacrée aux activités de protection de l’environnement, précisant que le dessouchage des essences d’eucalyptus se trouvant à moins de 15 mètres d’une cour d’eau, est obligatoire sur tout le territoire national. M. Barandagiye a clôturé la réunion par une recommandation de préparer déjà, des camps de travail pour les élèves en vacances, pendant la grande saison sèche 2019.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *