Ouverture d’un chantier d’exhumation des restes des victimes de 1972 à Nyabunyovu

GITEGA, 20 mars (ABP) – Le président de la Commission vérité et réconciliation (CVR),  M. Pierre-Claver Ndayicariye (photo), a sollicité le soutien de tous Burundais, tant de l’intérieur du pays que ceux de l’extérieur du pays, dans la mission de la CVR de rétablissement de la confiance au sein des composantes nationales. M. Ndayicariye l’a indiqué, le 19 mars  2020,  au moment où il supervisait l’opération d’ouverture d’un chantier d’exhumation des victimes de la tragédie de 1972, sur la sous-colline Nyabunyovu de la colline Muremera, dans la commune Giheta en province Gitega (centre).

L’objectif poursuivi par la CVR, a-t-il dit, est de ressouder le tissu social des Burundais rompu à la suite des crises sociopolitiques répétitives ayant occasionné des pleurs et des désolations. La CVR voudrait délivrer le Burundi des mensonges autour de ces tragédies pour lui laisser, à la place, la vérité et réconciliation. M. Ndayicariye a déclaré que le souci  ultime est ” d’édifier un Burundi paisible pour les générations présentes et future”. Il a remercié  population de Nyabunyovu pour avoir indiqué à la CVR, les lieux abritant lesdites fosses communes.

Cette opération d’exhumation, a-t-il précisé, s’étendra dans tous les coins du pays abritant indignement des victimes des tragédies passées. Il a lancé un appel vibrant à tous les Burundais de coopérer avec la CVR, à l’instar de cette population et à celle des sites d’exhumation déjà ouverts, notamment à Mashitsi de colline Muremera, ci-haut dite, et sur la Ruvubu dans la province Karusi (centre-est).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *