BUJUMBURA, 4 oct (ABP) – La BRARUDI a continué a procédé à la distribution à 184 et à 188 planteurs du sorgho blanc des commune Rugombo et Buganda de la province Cibitoke ce jeudi le 3 octobre 2019, a constaté l’ABP sur place. Ces planteurs de cette matière première utilisée par la BRARUDI lors du brassage de la bière ont reçu chacun 15 cahiers dont 5 cahiers de 100 feuilles, 5 cahiers de 60 feuilles et 5 cahiers de 48 feuilles.

Mme Catherine Bucumi (photo : à droite) qui est responsable du développement des matières premières à la BRARUDI, a fait savoir que  cette société compte accompagner ces fermiers vers le développement.

Elle a ajouté que c’est dans ce sens que se justifie l’octroi de ces cahiers pour aider leurs enfants à étudier dans les meilleures conditions, précisant que ces enfants sont le Burundi de demain.

Selon elle, la BRARUDI accorde une grande importance à la culture du sorgho blanc au Burundi non pas parce qu’il s’agit de la matière première pour la BRARUDI mais parce qu’il s’agit du développement des communautés.  Plus on a beaucoup d’agriculteurs qui rentrent dans ce projet, plus on contribue à la vie des communautés dans la mesure où il les aide à sortir de la pauvreté.

Elle a fait savoir que la BRARUDI travaille avec ces fermiers à travers des coopératives. Elle a précisé que se réunir dans des coopératives leur permettra de recevoir beaucoup d’avantages parce que c’est à travers  les coopératives  que les agriculteurs ont un pouvoir de négociation de bons prix.

La BRARUDI appuie ces agriculteurs de sorgho de blanc en leur octroyant des semences et ces derniers cherchent des crédits pour le reste, la BRARUDI leur servant de garantie au près des microfinances car,  elle achète toute la récolte des coopératives.

Mme Bucumi a indiqué que la BRARUDI est satisfaite du travail accompli par les agriculteurs avec lesquels elle travaille et a profité de cette occasion  pour inviter d’autres agriculteurs qui le veulent et qui le peuvent de s’investir dans ce projet précisant que la BRARUDI est prête à acheter cette matière première au lieu de l’importer  de l’extérieur.

Elle a signalé qu’aujourd’hui la BRARUDI travaille avec plus de 10 milles agriculteurs sur toute l’étendue du pays, dans la plaine du Mosso à Mishiha (Cankuzo ) et Gisuru (Ruyigi ) et dans la plaine de l’Imbo dans certaines parties des provinces Cibitoke et Bubanza et qu’elle compte étendre le terrain de travail dans d’autres endroits chauds où le sorgho blanc peut donner une bonne production notamment dans  provinces Rumonge, Rutana et  Makamba à Nyanza Lac.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *