BUBANZA, 11 sept (ABP) – Le président du Sénat, M. Réverien Ndikuriyo (photo : au milieu), appelle les habitants de la commune Gihanga en province Bubanza (nord-ouest du Burundi) de toujours travailler avec une vision, à long et court terme, pour le développement de leurs ménages et du pays, a-t-on appris mardi le 10 septembre 2019, au chef-lieu de la commune Gihanga, lors de l’entretien qu’il a eu avec les habitants de cette commune.

Au cours de cette rencontre, le président du Sénat a insisté sur le changement de mentalités et a demandé auxdits habitants de s’organiser en coopératives d’auto développement, d’adopter des techniques modernes de l’agriculture et de songer au planning familial car, selon lui, la pression démographique est l’un des obstacles au développement durable. Il leur conseille également de développer le patriotisme, de s’adonner toujours à la protection de l’environnement et des sources d’eau parce que, a-t-il dit, « l’eau c’est la vie ». Il invite les habitants de la commune Gihanga d’apprendre du passé pour une bonne planification d’un avenir meilleur.

Certaines des préoccupations évoquées par les habitants de cette commune lors de cette réunion sont, entre autres, le manque d’espace destiné à l’élevage alors qu’ils ont beaucoup de cheptels. D’autres préoccupations sont l’insuffisance des barrages d’irrigation, des vols du bétail et autres, a-t-on appris sur place.

A toutes les doléances exprimées, le président du Sénat a promis de s’en préoccuper. Mais en ce qui concerne le domaine d’élevage, il a fait savoir que le programme de l’Etat est de couper court avec l’élevage extensif et de favoriser la stabulation permanente, qui est plus rentable.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *