MAKAMBA, 6 déc (ABP) – Le chef d’Etat burundais, M. Pierre Nkurunziza (photo : à droite), a rehaussé de sa présence, le mercredi 5 décembre 2018, les cérémonies de commémoration de la journée dédiée au contribuable et à la clôture de la foire exposition d’une semaine organisée par l’Office burundais des recettes (OBR) à Makamba (sud), a constaté l’ABP sur place.

Le président de la République du Burundi, a encouragé l’OBR pour l’augmentation de l’impôt. Il a indiqué que désormais le vendeur est tenu à donner à l’acheteur une facture faute de quoi il se verra sanctionner conformément à la loi. « Ne pas donner la facture est un crime », a martelé le chef d’Etat. Il a demandé aux Burundais d’aimer et acheter les articles produits au Burundi pour que les sociétés burundaises aillent de l’avant, lutter avec la dernière énergie contre la fraude car elle perturbe l’économie nationale alors que l’OBR devra saisir tous les articles ou produits se trouvant sur le marché qui n’ont pas payé d’impôt.

Nkurunziza a en outre demandé aux contribuables de pointer du doigt les commerçants et les hommes d’affaires qui pratiquent la fraude et mettre en place un comité de lutte contre la fraude. Il a fait un clin d’œil à l’OBR de punir et mettre hors d’état de nuire certains agents corrompus de cet office. Il a demandé au ministre de la sécurité publique de tout faire pour appréhender les commerçants des pagnes qui ont entravé les activités des agents de l’OBR au marché dit chez Sion pour qu’ils soient punis.

Il a enfin indiqué que c’est grâce à l’impôt que tous les secteurs du pays avancent normalement. Il a cité notamment les secteurs de la défense et de la sécurité, de l’agriculture et de l’élevage, de la santé publique, de la construction des infrastructures publiques, de l’éducation et de la recherche scientifique, du sport et de la culture et le paiement des fonctionnaires de l’Etat.

Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province Makamba, M. Gad Niyukuri, a remercié l’OBR qui a organisé la semaine et la journée dédiée au contribuable à Makamba car la population a pu acheter différents articles à prix abordable. Il a également remercié l’OBR qui a construit ses bureaux aux frontières de Kabonga en commune Nyanza-Lac et Mugina en commune Mabanda. Il a en outre demandé à l’OBR de construire ses bureaux à Buhema et Gatwe en commune Kayogoro pour faciliter les contribuables à s’acquitter de l’impôt tout en remerciant cet office qui a accepté de construire son bureau à Bukeye en commune Kibago.

Le commissaire général de l’OBR, M. Audace Niyonzima (photo : à gauche), a indiqué que l’OBR encourage les contribuables et d’autres burundais qui aident dans la réussite de sa mission de collecter l’impôt et la taxe. Il a demandé aux contribuables de renforcer la collaboration avec l’OBR et chaque fois donner la facture pour contribuer à l’économie du pays. Il a dit que l’OBR a atteint un  pas satisfaisant car avant sa création en 2009 l’impôt s’évaluait à 300 milliards de francs burundais alors qu’aujourd’hui l’OBR collecte plus de 800 milliards de francs burundais. L’OBR préconise augmenter le nombre des contribuables via la sensibilisation de tous les Burundais au civisme fiscal.

Il a néanmoins indiqué qu’il y a des commerçants et des hommes d’affaires qui continuent à faire la fraude et certaines agences en douanes qui facilitent la fraude en délivrant des documents qui ne correspondent pas aux produits importés, pointant du doigt certains commerçants des pagnes de Bujumbura  City Market dit Chez Sion qui ont frappé les agents de l’OBR et les agents de sécurité quand ils étaient en train d’accomplir leur mission de collecter et vérifier si ces pagnes avaient été dédouanés à leur entrée au pays.

Le représentant de la Chambre fédérale du Commerce et d’Industrie du Burundi (CFCIB) se réjouit de la bonne collaboration et entente qui règnent entre les hommes d’affaires et l’OBR et surtout l’éducation au civisme fiscal que l’OBR octroie à l’endroit de toutes les couches de la population.

Le ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au développement économique, M. Domitien Ndihokubwayo a indiqué que le ministère a entrepris des démarches visant à faciliter le contribuable à accéder aux services de l’OBR via internet et la technologie numérique. Il a en outre fait savoir que le ministère en charge des Finances et celui de l’Intérieur sont en train de voir les modalités pour que les taxes communales soient collectées par l’OBR.

Avant le discours de circonstance qui a été prononcé par le chef d’Etat, l’OBR a procédé à la remise des prix aux deux grands contribuables qui ont donné 31 % de l’impôt à eux seuls : la BRARUDI et INTERPETROL qui ont reçu un certificat et une médaille, le gouverneur de Makamba, M. Gad Niyukuri, qui a bien collaboré avec l’OBR et lutté contre la fraude a reçu un certificat et une enveloppe. Deux sociétés de gardiennage à savoir les Vigiles Burundais et Safe Guard ont reçu un certificat et une enveloppe pour avoir embauché beaucoup de personnes en une année, les contribuables qui ont été identifiés dans les 5 régions du Burundi où l’OBR est implanté pour avoir déclaré et payé l’impôt dans les délais prévus par la loi. Il s’agit au nord, de l’Atelier de menuiserie du Diocèse de Ngozi, au sud, de la société Medisere, à l’est, de l’Entreprise Nayigihugu Alexis (ENA), à l’ouest, de la Coopérative Dukorere Hamwe Dusoze Ikivi et au centre à M. Charles Niyonkuru. Ces 5 contribuables ont reçu un certificat et une moto et enfin les journalistes qui ont produit beaucoup d’émissions et articles en rapport avec le civisme fiscal. Il s’agit de Mme Nadège de la RTNB, M. Ezéchiel Misigaro du Renouveau, M. Parfait Gahama du groupe de presse Iwacu et M. Léonce Ntakarutimana de l’Eagle Sport fm. Ces journalistes ont reçu un certificat et une enveloppe.

Différents cadres de l’Etat à savoir quelques ministres, des parlementaires, des gouverneurs et d’autres invités de marque ont participé à cette célébration de la journée du contribuable qui est organisée pour la 3ème fois au Burundi.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *