Campagne électorale du parti au pouvoir dans les provinces Bururi et Makamba

BURURI/MAKAMBA, 11 mai (ABP) – Le président de la République du Burundi et président du Conseil des sages au sein du parti CNDD-FDD, M. Pierre Nkurunziza (photo : à droite), était samedi le 9 mai 2020 sur la colline Butwe en commune Matana de la province Bururi (sud-ouest du pays) où il s’est joint aux militants de ce parti dans les activités de la campagne électorale. C’était une occasion de présenter à la population de cette région en général et particulièrement au rassemblement des Bagumyabanga venus des provinces de cette région, à savoir Bururi, Makamba, Rumonge et Rutana, le candidat de ce parti à l’élection présidentielle, a constaté l’ABP sur place.

A la douzième journée de la campagne électorale, M. Pierre Nkurunziza a fait savoir que le parti CNDD-FDD a été une bénédiction divine pour le Burundi car, a-t-il expliqué, l’image actuelle du pays est de loin différente de celle de 2005. Il a fait savoir qu’il termine son mandat au moment où l’économie du pays est bonne, se réjouissant de l’accomplissement des missions assignées à son gouvernement depuis 2005, à savoir garantir la paix et la sécurité, réconcilier la population, et assurer la bonne gouvernance en économie et en matière d’administration.

Le président Nkurunziza a tenu à remercier les Bagumyabanga (membres du CNDD-FDD) qui sont restés à son côté en 2005, 2010, 2015 et 2018, avant d’exprimer sa gratitude envers les amis du pays qui ont toujours soutenu le Burundi pendant les moments difficiles.

M. Nkurunziza, qui a fustigé le comportement de certaines gens qui prétendaient être des amis du pays, a précisé que ceux qui se sont insurgés contre le gouvernement issu du parti CNDD-FDD leur ont donné une leçon. Il a également adressé ses remerciements aux représentants des confessions religieuses pour le comportement qu’ils ont affiché en 2015.

Pour ce qui est des élections qui se tiendront le 20 mai, le président du Conseil des sages a tenu à rassurer l’opinion tant nationale qu’internationale que ces élections seront bonnes et spéciales car, a-t-il indiqué, elles sont organisées au moment où l’on a donné la première place à Dieu. Par ailleurs, a-t-il souligné, « J’ai prêté serment devant les députés et sénateurs, mais mon successeur prêtera serment publiquement, devant Dieu et son peuple ».

Avant la présentation du candidat du parti CNDD-FDD à l’élection présidentielle, le président Nkurunziza a interpellé la population en général et les Bagumyabanga en particulier de choisir des leaders obéissants à Dieu, qui le craignent et accomplissent sa volonté. Il a fait savoir que M. Evariste Ndayishimiye (photo : à gauche) a occupé pas mal de postes dans le pays. Il est créatif et multiplie les cultures de rente au Burundi, a poursuivi le président Pierre Nkurunziza, qui a appelé la population à voter pour le candidat du parti CNDD-FDD.

Prenant la parole, le candidat du parti CNDD-FDD à l’élection présidentielle, M. Evariste Ndayishimiye, s’est d’abord réjoui de la présence massive des Bagumyabanga et militants des autres partis politiques. Il a tranquillisé la population de la province Bururi à qui il a indiqué qu’il est au courant de ses doléances et qu’il en a tenu compte dans son projet de société. Il lui a promis l’électrification dans chaque commune de la province.

Dans le secteur de l’agriculture, M. Ndayishimiye a souligné que toutes les cultures peuvent être cultivées dans la région Bututsi, d’où il a conseillé à la population de cette région de travailler sans relâche et arriver au stade où la région Mugamba amène des devises au pays. Il a en outre signalé que la province Bururi a un sol favorable à la culture du thé.

Pour ce qui est des infrastructures sociales, il a promis la construction de la route reliant la province Bururi à la capitale politique Gitega (centre). Par ailleurs, les provinces Makamba et Rumonge seront connectées à la capitale politique en passant par la province Bururi, a-t-il signalé, rassurant également que la justice équitable sera un devoir du gouvernement. Il a, à cet effet, interpellé la population en général et les Bagumyabanga en particulier à travailler d’arrache-pied pour avoir une meilleure production et combattre la pauvreté.

Dans l’après-midi, le candidat du parti CNDD-FDD à la présidentielle s’est rendu à la colline Butare en commune Kayogoro de la province Makamba (sud) où il a été accueilli par le président du Sénat, M. Révérien Ndikuriyo (natif de cette commune), le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD à Makamba, M. Adalbert Nininahazwe et des militants du CNDD-FDD (les Bagumyabanga).
            Après avoir salué les Bagumyabanga, M. Evariste Ndayishimiye a demandé à la population de la commune Kayogoro à servir de modèle en prenant la première place dans la course vers le développement, comme elle a pris le devant dans le combat de lutte pour la démocratie, et à créer des coopératives.

CNDD- FDD en campagne électorale à Buheka

A Makamba, le candidat du parti CNDD-FDD à l’élection présidentielle, était dimanche le 10 mai sur la colline Buheka de la zone Kazirabageni en commune Nyaza-Lac, où il s’est joint aux Bagumyabanga de cette commune pour poursuivre les activités de la campagne électorale pour les élections du 20 mai, a constaté l’ABP sur place.

A l’arrivée de M. Evariste Ndayishimiye sur la colline Buheka dans l’après-midi, les Bagumyabanga se sont mis en mouvement, au rythme de leur chanson dont le message était « Voici l’héritier, venons lui souhaiter la bienvenue ».

M. Ndayishimiye a indiqué que le choix de la colline Buheka n’était pas le fait du hasard, expliquant que depuis qu’il est le secrétaire général du parti CNDD-FDD, il avait promis à la population de la commune Nyaza-Lac de rester à son côté car, a-t-il signalé, ils ont vécu ensemble des moments difficiles et de joie.

Il a saisi cette occasion pour demander à la population de la commune Nyaza-Lac à combiner ses efforts pour travailler en synergie en vue de combattre la pauvreté. Il appelle ainsi la population à toujours vaquer aux activités génératrices de revenus, et se réjouit de l’initiative de certains gens qui ont déjà entrepris à cultiver la culture de rente “pachuri”. Il a signalé qu’une culture de rente qui cohabite avec les palmiers sera également introduite au Burundi. Il a promis le développement du centre de Buheka par l’électrification urgente de la zone Buheka car, a-t-il rappelé, cette zone a connu des moments douloureux dans le passé. Il a invité la population de la place à s’asseoir ensemble pour élaborer des projets rentables pour accélérer son développement. Il a également promis d’être le commandant du combat à mener contre la pauvreté. Le Général-major Evariste Ndayishimiye appelle les Bagumyabanga à enseigner les militants des autres formations politiques de s’allier au parti CNDD-FDD dans ce combat. A la même occasion, le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD à Makamba, M. Adalbert Nininahazwe, a témoigné que la présence du secrétaire général CNDD-FDD, en même temps candidat de ce parti à la présidentielle, dans cette commune n’est pas nouvelle. Il a signalé que les Bagumyabanga sont nombreux dans sa province et qu’ils voteront pour le candidat de leur parti.  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *