Appel en faveur d’une compétition démocratique, apaisée, transparente et équitable

BUJUMBURA, 23 avr (ABP) – A quatre jours du début de la campagne électorale pour les élections générales de 2020, le porte-parole du parti CNL (Congrès national pour la liberté), M. Térence Manirambona (photo), appelle tous les décideurs et intervenants à tout mettre en œuvre pour garantir une compétition démocratique, apaisée, transparente et équitable.

 Au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi au siège du parti à Bujumbura, M. Manirambona a indiqué que le parti CNL a déjà mis à sa disposition tout ce qui est prévu par la loi lui permettant d’entrer en compétition, à savoir le candidat du parti à l’élection présidentielle, les candidats aux élections législatives et communales, les mandataires aux bureaux de vote, aux CECI (Commissions électorales communales indépendantes) et aux CEPI (Commissions électorales provinciales indépendantes) dans tout le pays. De plus, les commissions de campagne au sein du parti à tous les niveaux sont à pied d’œuvre.

Le président de la République n’a cessé, à travers ses multiples déclarations, de promettre l’organisation des élections apaisées, libres et transparentes, a dit M. Manirambona en se réjouissant de cette louable promesse, par ailleurs relayée par d’autres autorités du pays garantissant le bon déroulement et la réussite du processus électoral tel que souhaité par le peuple burundais.

Cependant M. Manirambona a dénoncé quelques cas d’intolérance politique qui s’observe à l’endroit des militants du parti CNL dans certains coins du pays en cette période électorale. Il demande au gouvernement de sanctionner conformément à la loi les commanditaires des actes d’intolérance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *